Harpeuse

HarpeuseJe joue de la harpe celtique depuis 2001, en apprenant dans les manuels et en participant aux sessions d’Ann Heymann, Siobhán Armstrong, Javier Sainz et Paul Dooley.

J’ai toujours voulu jouer de la harpe. Quand j’ai commencé à travailler avec le groupe de la musique celtique Ould Land, mes rêves ont pris des formes plus réelles. Quand, en révisant les pages Internet des magasins et des artisans j’ai vu les harpes avec les cordes en métal – je savait que j’avais trouvé mon bonheur. Le son de ces cordes me convenait toujours mieux pour la guitare, j’ai décidé donc d’acheter un tel instrument. Avec l’aide de Robert Parry en 2001 j’ai acheté ma première harpe – Shirka (Limerick Lap Harp de la firme Musicmakers Kits), que le luthier de Poznań Mirosław Baran a monté pour moi, j’ai commencé à apprendre à sortir les premiers sons. Mon premier manuel était le livre d’Ann Heymann “Gaelic Harpers First tunes”. Après trois ans de travail individuel avec le livre j’ai réussi à prendre contact avec la fondatrice d’Historical Harp Society of Ireland – Siobhán Armstrong. Le voyage en Irlande m’a offert de nouvelles possibilités, d’abord une longue session avec Siobhán, et plus tard la participation à l’école d’été de la harpe Scoil de la Cláirseach à Kilkenny. Mes maîtres de cette école étaient Siobhán Armstrong, Ann Heymann, Javier Sainz, Paul Dooley et Andrew Lawrence King et j’ai enrichi ma bibliothèque de “Coupled hands for harpers”. Les connaissances acquises à Kilkenny m’ont permis de choisir un autre instrument et en 2006, grâce à l’aide de mes amis, je suis entrée en contact avec Leszek Pelc, qui, à la base de la traduction du document “Harps of Irland and highlands” de R. B. Armstrong a conçu une cláirseach reproduisant les dimensions de la harpe de la Reine Marie exposée au Musée de l’Edinburgh.

En 2001 j’ai commencé les leçons du chant et je les continue jusqu’à présent sous la tutelle de Mme Donata Hoppel. Au cours de ces leçons je travaille le répertoire classique, et avec la harpe j’utilise la formule intermédiaire entre l’émission classique et chansonnière, car les ballades irlandaises sont très exigeantes quant à la portée de la voix.

Actuellement j’habite A Gdynia et je donne des concerts en Pologne et à l’étranger.

J’ai participé à l’organisation de tels spectacles théâtrales que „l’Histoire de Saint Patrick (Théâtre „Chez des Amis” et “L’Histoire d’Irlande écrite avec la musique et la danse” (Le Projet de l’Association Polono-Irlandaise à Poznań)

Je poursuis mes études à l Universite de Gdansk, je m’intéresse à la danse, à la musique, à la fauconnerie, à l’équitation et aux jeux de rôles [RPG].